Don’t worry, be Hampi!

Après avoir pris le train avec le billet acheté la veille, nous sommes arrivés à Bangalore.

image

Et oui, elle est toute contente de prendre le train après 3 semaines de bus :-).

Le premier contact avec cette ville a été assez difficile… Nous avions choisi pour des raisons logistiques (arrivée et depart en train ) de loger pas très loin de la gare. Le trajet (1 kilomètre) entre la gare et l’hôtel a été… comment dirais- je… pénible! Entre les mauvaises odeurs, le bruit, la circulation, la pollution,  la poussière et les rabatteurs en tout genre très insistants, le chemin nous a semblé très long lol.

L’après midi nous sommes retournés à la gare acheter nos billets pour le train de nuit du lendemain. Après l’achat, nous avions prévu de prendre le métro se trouvant de l’autre côté de la gare (1,5 kilomètres) pour se rendre au centre ville. Pour ce faire, nous avons dû emprunter une passerelle traversant les voies  (attention, cette passerelle va jouer un rôle important par la suite). Arrivés à la station de métro, nous avons eu la mauvaise surprise qu’elle soit fermée pour cause de travaux (youpi… autant de marche dans les pots d’échappement pour rien). Nous avons rebroussé chemin et repris la passerelle traversant les quais.

Devinez-vous à quoi correspond cette photo?
image

Humm? Oui? Non?

Sur la passerelle nous nous sommes fait interpeller par un homme (qu’on va appeler monsieur Gros Con ^^) qui nous a demandé de présenter nos titres de transport. Assez suppris, nous lui avons répondu que nous n’en avions pas et que nous ne faisions que traverser. Et là, tel un cowboy, monsieur Gros Con nous a prié de nous mettre sur le côté pour nous verbaliser car, soit disant nous étions dans une zone accessible qu’avec un titre de transport ou avec un ticket d’accès à la plateforme. Des discussions  très houleuses ont débuté, entre d’un côté nous, qui avons essayé de lui faire comprendre que nous ne le  savions pas, et de l’autre monsieur Gros Con qui a insisté sur le fait que c’est la loi. Le dialogue s’éternisant et voyant clairement que monsieur Gros Con voulait absolument se faire des touristes, nous avons fini par payer les 620 roupies  (un peu moins de 10 euros) alors que l’accès à la plateforme coûtait 40 roupies seulement pour 2 (évidemment si on avait su, on l’aurait acheté ce ticket…).

C’est un peu contrariés que nous avons quitté la gare, mais nous n’allions pas laisser monsieur Gros Con nous gâcher la soirée et nous avons donc décidé d’aller vers la prochaine station de métro pour enfin nous rendre au centre ville. Nous sommes arrivés à la station après 2,5 kilomètres de marche et là, c’est le drame, cette station était elle aussi fermée pour travaux. Journée de Merde nous nous sommes dit lol. Nous avons décidé de ne rien lâcher et de faire les 3 derniers kilomètres à pied 🙂

Nous sommes arrivés au centre ville et c’était une toute autre ambiance qui nous a accueillis. C’était très moderne et vu que c’était un samedi soir, l’ambiance était jeune et festive. Beaucoup de magasins, bars et restaurants, nous nous sommes posé dans l’un d’eux pour nous détendre en buvant un verre 🙂

image

image

image

Pour boucler la boucle, nous avons aussi fait le chemin retour à pied  (1 heure de marche) dans le noir et le long de la route.

C’est comme ça quand on aime marcher 😉

Le lendemain ayant notre train à 22h, nous avons quitté l’hôtel à  midi  (laissant les bagages à la consigne) et somme partis (en bus ce coup-ci) visiter le centre ville.

@Collègues CACIB:  Comme promis, nous sommes allés faire un tour du côté des locaux de CACIB 😉
image

Pfff c’est même pas un immeuble dédié lol. Bon l’immeuble s’appelle quand même Tower prestige 🙂

Nous avons fait une sieste dans un parc, traîné dans un centre commercial puis nous sommes rentrés à  pied récupérer les bagages.
Sur le trajet nous avons pu sentir l’ambiance des quartiers populaires qui n’est pas la même que celle du centre ville mais sympa aussi, plus dépaysante. Nous avons même eu droit à un concert!

image

image

Les bagages récupérés, nous nous sommes dirigés vers la gare pour notre premier périple ferroviaire nocturne :-).

Nous sommes arrivés une heure en avance et le quai était déjà bondé.
Quand le train est rentré en gare tout le monde s’est levé  (car oui beaucoup étaient assis à même le sol). Chacun a pris place sur sa banquette qui allait faire office de lit le temps d’une nuit (arrivée prévue vers sept heures du matin)

image

Malgré les discussions incessantes, les lumières qui s’allumaient, les ronflements et les différents arrêts en gare, nous ne pouvons pas dire que c’était la pire nuit, mais la meilleure non plus lol. Surtout vers la fin du trajet où nous avons senti  (dans tous les sens du terme) que les WC avaient atteint leurs  limites…

Nous sommes arrivés à Hampi tôt le matin et nous avons eu la chance d’avoir notre chambre disponible :-).

Le temps d’une petite douche (et oui, nous en avions bien besoin après la nuit dans le train) et nous sommes partis à la découverte des alentours. La ville d’Hampi est connue pour ses ruines (classés au patrimoine mondial de l’Unesco) et ses temples. La ville est entourée de montagnes rocheuses ce qui accentue l’aridité du paysage, il a fait vraiment très chaud à Hampi, dès 10 heures nous cramions sous le soleil, mais cela nous a pas empêché de flâner dans les ruines du village.
image

image

image

image

image

Après une pause de midi à 16 heures (et oui, ça fait une sacrée sieste lol,  mais entre ces heures, la chaleur était trop importante pour les visites), nous nous sommes attaqués à l’ascension du Matanga Hill avec pour objectif de pouvoir depuis le sommet contempler le coucher de soleil. L’ascension n’a pas été simple, mais nous avons été récompensés par une magnifique vue.

image

image

Et oui un vrai Spartan s’entraîne dans n’importe quelles circonstances

image

image

image

image

image

Le lendemain nous avons joué au Richard Virenque (mais sans EPO lol) en louant des vélos pour partir à la découverte des ruines les plus éloignées.
Évidemment nous avons loué les vélos les moins chers, évidemment ils n’avaient pas de vitesses et évidemment le trajet fût pimenté par quelques montées 🙂 D’ailleurs, une personne dont je tairai le nom, a passé lors des montées beaucoup de temps à côté du vélo, au lieu d’être sur le vélo lol.

image

Sur les différents sites visités nous nous sommes senti comme des petits Indiana Jones 😉

image

image

image

image

image

image

image

L’après midi, même stratégie que la veille avec une pause de midi à 16 heures, puis avec les vélos nous avons traversé la rivière  (grâce à une petit bateau) pour rejoindre l’autre rive. De ce côté, nous avons pu apprécier les rizières en nous baladant à travers celles-ci.

image

image

image

image

Puis retour au village vers 18 heures pour rendre les vélos et observer, d’un autre point de vue, le coucher de soleil.

image

Le lendemain notre bus n’étant qu’à 19 heures et pour occuper la journée nous sommes retourné de l’autre côté de la rive nous balader à travers les rizières, paysages que nous apprécions beaucoup.

image

image

image

Puis avons squatté différents restaurants pour profiter des connexions wifi :-).

Le soir nous avons pris notre bus (le premier de nuit), direction Goa!

Instant foot:
Même dans un village au fin fond de l’Inde, il y a des supporters de l’OM 🙂
image

9 réflexions sur « Don’t worry, be Hampi! »

  1. Superbes photos et compte-rendu !! (J’adore le titre) On sent la chaleur écrasante sur Hampi… Les mollets n’ont pas cramé ? Je compatis grandement pour le vélo !! J’espere que vous avez aimé Hampi autant que nous ! Ca avait l’air calme, ou alors bravo pour les photos !

    Contente que vous ayez pris un train de nuit, je n’en voyais pas dans votre planning, j’avoue que ca m’inquiétait 😉

    Quelle galere a Bangalore… Rien de pire que des (grosses) dépenses imprévues , surtout pour ce genre de choses !! Vous avez voulu vous payer le luxe du métro ? Ce n’est pas fait pour des routards voyons, il vaut mieux marcher, pas de repos pour les guerriers !!!

    Sinon ici il fait gris et on travaille, si ca vous intéresse 😉

    Bises, bonne derniere semaine indienne !

    1. Pour les photos, on s’est levé tôt et on a été les premiers sur place (on a fait l’ouverture pour certains lol) donc peu de monde à ces heures 🙂

      Yes train de nuit check! Sacré expérience lol

      Justement pour le métro c’était histoire de le prendre au moins une fois, pour compléter notre listrede mode de transport 🙂

      Courage pour la grisaille !

      Bisous

  2. J’en connais une autre qui se régale en vélo 🙂
    Vous avez l’air d’avoir bien apprécié Hampi c’est cool. C’est dans le trajet Hampi Bangalore qu’on c’est fait bouffer le sac !!!
    Tu pourra leur faire visiter la ville à tes collègues de CACIB c’est cool comme ça 😉 tu connais tt les recoins maintenant.
    Sinon la jambe c’est bon ou t’as amputé ?

    1. Lol nous on a pas posé les sacs au sol, ils étaient sur les banquettes avec nous :-).

      Ouais Hampi on a vraiment beaucoup aimé!

      Pour ma jambe, formation d’une croûte, qui se décompose doucement mais je vais avoir une belle cicatrice 🙁

    2. J’avais souffert a vélo a Hampi…

      Il ne fera pas visiter la ville a ses collegues, il va demander a y travailler direct !! Les transports en commun sont tellement efficaces la-bas, je pense qu’ils ont été conquis !

  3. Wouaooo c’est trop bien tout ça 😀 !!!
    Les paysages sont magnifiques, bravo pour les photos. Mise à part l’histoire avec Monsieur GC, c’est bien que vous ayez pu vous balader autant. Ça me donne envie d’aller visiter ce pays.

    Vous n’avez pas rencontré des serpents sur votre chemin ?
    La bouffe n’était pas épicée ?
    Où sont les photos des plats ? lol

    Profitez bien et c’est gentil d’avoir pensé aux gens de ton ancienne mission ;).

    1. Ola Rodrigo!!!
      Ça me fait plaisir de lire ton message !

      Oui je te recommande ce pays qui est très dépaysant 🙂

      Ah ha pour la bouffe tu perds pas le nord 😉

      Je publierai des photos de plats promis !
      Si c’est très épicé pour certains plats mais à force on commence à connaître tous les plats et ceux à éviter 😉

      J’espère que tout se passe bien de ton côté 😉 c’est quoi les prochaines vacances ?

  4. Coucou Sam
    C’est génial!!!! Les photos sont magnifiques. Vous nous faites rêver ma famille et moi. Ici Paris ca va. Boulot grisaille dodo, on échange si cela vous intéresse
    Enjoy and take care..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *