Welcome to Laos!

Sabaidee! (C’est comme ça que l’on dit bonjour au Laos 🙂 ).

C’est donc après un trajet en train de nuit puis en bus que nous sommes arrivés à la frontière entre la Thaïlande et le Laos. C’est avec le tampon de sortie thaïlandais en poche que nous nous sommes dirigés à pied vers le poste frontière Laotien où nous avons dû nous acquitter de la somme de 30 dollars pour le visa. Nous avions lu qu’en général il fallait donner un petit billet d’un dollar pour que le traitement ne traine pas trop, mais au final on nous a rien réclamé lol.

@Amandine V. : Ça y est! Nous sommes sur les terres de tes ancêtres!

Après toute la paperasse administrative et l’obtention du visa, nous avons continué avec le même bus notre route vers Paksé.

Arrivés à la gare routière, nous avons récupéré nos sacs de la soute et là évidemment c’est encore le drame lol
Mon sursac était tout humide, mais surtout sentait le poisson !  Ah, Sam la poisse est de retour lol. Quelqu’un devait avoir un sac plein de poissons qui a coulé sur le mien…. Et malgré mon sursac, mon sac avait bien pris aussi 🙁

La gare routière étant éloignée du centre ville, nous avons été obligés de prendre un genre de taxi/camionnette collectif pour rejoindre le centre.

image

N’ayant pas de kips (Monnaie Laotienne) sur nous, nous avons demandé au chauffeur de passer par un distributeur de billets et tout comme en Thaïlande, les retraits sont soumis à des frais bancaires supplémentaires, ce qui a le don de nous déplaire fortement lol.

Alors nous y voilà: Paksé, notre premier stop dans le pays. Il faut savoir que nous avons décidé de parcourir le Laos en mode freestyle, sans aucune réservation pour garder le maximum de flexibilité sur le programme. Donc première chose que nous avons dû faire a été  de trouver un logement 🙂 A Paksé les hébergements sont regroupés dans une même zone ce qui nous a fortement facilité le travail et ce fût à partir du 4ème essai que nous avons trouvé notre hébergement pour une nuit. Nous avons déposé nos affaires, pris le déjeuner dans un resto indien  (oui, je sais, pourquoi indien au Laos? bah parce que c’était pas cher lol) puis nous nous sommes mis à la recherche d’une agence de location de scooter car dès le lendemain nous voulions partir à la découverte du plateau de Bolovens. Nous sommes tombés sur une agence tenue par un belge, ce fût très pratique pour la compréhension des explications :-).

Après cela, nous nous sommes baladés un peu (nous avons même fait un détour par Paris 🙂 )

image

Puis nous avons dîné dans un restaurant où il y avait un panneau : « Ma femme cuisine super bien, c’est pour cela que je l’ai épousée ». Ça nous a fait marrer et nous y avons donc mangé  🙂

_IMG_000000_000000

Et effectivement c’était vrai